Traumatisme de la colonne vertébrale

Le rachis cervical est le maillon faible du motard car il est difficile a protéger sans restreindre la mobilité de la tête. Il est ainsi très exposé aux mouvements d’hyper extension ou hyper flexion de la tête /au tronc lors des chutes sur le crane ou lors des contacts accidentels sur des branches a mi hauteur en enduro. Cependant, vu le grand nombre d’accident grave, voir de décès ( Rallye raid) nous allons très certainement devoir trouver un système adapter a notre sport pour éviter de nouveau accident.
LES TRAUMATISMES DU RACHIS CERVICAL

Traumatismes de la colonne vertébrale ;3 zones a envisager : rachis cervical ,dorsal ,lombaire .

- LES ENTORSES
Quelques notions de « fonctionnement »
La colonne vertébrale est constituée par l empilement de 7 vertèbres cervicales 12 dorsales, 5 lombaires.
La vertèbre est :
-massive devant ; le corps vertébral (grossièrement la forme d un cylindre)
- Creuse au milieu (pour laisser passer la moelle épinière « cables électrique » des humains )
- Fine en arrière ( l’échine ) permettant l insertion des muscles para vertébraux et l articulation avec la vertèbre sus et sous jacente
Entre les deux corps vertébraux se trouve le disque inter vertébral genre de cylinbloc qui amortit les contraintes entre les vertèbres
Le rachis cervical est la zone la plus mobile de la colonne ;il permet les mouvements de la tete dans tous les sens ;il permet le passage de toutes les commandes du cerveau vers le reste du corps, d’où les conséquences dramatiques en cas rupture brutale.
Comme pour tout trauma squelettique on peut avoir : des fractures :c’est cassé !
 : des luxations, c’est déboîté ; des ENTORSES :c’est l’étirement des ligaments vertébraux associe plus ou moins a une lésion du disque inter vertébral (c est généralement moins grave que la fracture ou la luxation !)
Si ajoute en plus la présence ou l absence de troubles neurologiques (de la douleur simple type névralgie a la paralysie plus ou moins complète)
EN PRATIQUE :
Apres la chute sur le crane sur le dos ou contre un arbre ect …. ;ne pas déplacer votre collègue sauf si danger immédiat :ne pas chercher a enlever le casque ,ne pas plier la tête en avant ,si il faut vraiment le déplacer ;le faire a plusieurs en maintenant la rectitude de l axe tête cou tronc en soutenant la tete le tronc le bassin avec une légère traction sur les chevilles (comme une planche ) car bien sur tout mvmt de la tête / au tronc ou du tronc /au cou risque d aggraver les lésions
Le mieux est de le laisser sur le dos, bien a plat, en vérifiant qu il respire en attendant les secours (AMIS par ex )
Heureusement le diagnostic de simple entorse est le plus fréquent (ce sont les moyens d’union entre les vertèbres : ligaments, capsule articulaire, disque qui ont été abîmes
Les symptômes : douleurs du cou, contractures (torticolis) ,douleur a la mobilisation,parfois névralgies (douleur partant du cou se prolongeant dans le bras avant bras main avec parfois trouble de la sensibilité et de la force
Les RX sont normales avec simple perte de la courbure physiologique parfois de coaptation articulaire sur les clichés dynamiques
Deux tableaux
Si signes neurologiques (nevralgies )= entorse grave : CS chez le spécialiste pour Scanner ou IRM pour voir si il y a une compression d une racine nerveuse ;traitement orthopédique (minerve )ou chirurgical (libération radiculaire ablation du disque ,arthrodèse :soudure des 2 vertèbres entre elles )
Si pas de signes neurologiques := entorse bénigne :
Tt antalgique,anti-inflammatoire ,myorelaxants
Collier cervical 4 a 6 semaines (abandon progressif 4 éme semaine la journée d’abord puis la nuit )
PAS de manipulation cervical avant RX et avis médical
Mais Kine classique ; statique d’abord, puis dynamique, après cicatrisation des lésions (4éme semaine environ)

Dr Latune Orthopédiste Med AMIS



Association loi 1901 AMIS : « Assistance Médicale Inter Sport » 06.61.22.87.46 - Dr Jérôme FEUILLADE : scmn.maurin.at. yahoo.fr
Powered by Axome - création de sites Internet