3 Jours de Trial de l’Aveyron 08

Vous saurez tout sur les dernières aventures de Gaël " je bande mais je maitrise " Brasseur et ses petits copains.
Une belle édition automnale , où nous avons même pu approcher mr éric Schiano , l’officiel Sherco , qui doit m’envoyer d’autres photos dès qu’il aura fini de mettre des c... sur le Web.

En attendant le texte d’éric et les photos de l’édition 08, nous avons trouvé sur le web des images du compagnon d’entrainement de Gaël Brasseur, qui maitrise autant que lui le freinage d’urgence

Windows Media - 510.6 ko



Reprends donc z’y un peu d’eau minérale, elle est trop gouleyante dans l’Aveyron !
Un document rare : la Scorpa en pleine maitrise de l’adhérence
Pascal Barraud , responsable médical de la manifestation et son fidèle secouriste Gilles Durand
s’enverront, par conscience professionelle, la majorité des zones 3 jours durant



La 280 Aprilia 91 reprends du service avec Tommi Grouik

Gaël Brasseur, malgré un priapisme persistant d’amplitude 6 (cms), et la réalisation de figures libres improvisées, sera un compagnon d’assistance intérèssant sur ces 3 jours et roulera aussi bien avec le binôme enduro que celui de trial ou sur les pieds de Molino !
Pendant le dernier repas de midi, on lui mettra des oeillères pour éviter que son priapisme passe de 6 à 7 cms à la vue du postérieur d’Iris Kramer la petite teutonne championne du monde qui excitait bien involontairement ses sens depuis 3 jours à moins que ce ne soit la proximité de Starsky dans la soue, bien qu’ il nous aie certifié que c’était un effet secondaire de l’ibuprofène
"Mais si , bobonne , je t’assure, je travaille mais je suis obligé de boire sinon ils me virent !"
Comme d’hab, une super ambiance avec les bénévoles de l’Aveyron avec ci dessous un des 2 fameux Starsky et Hutch

prochainement , les photos d’action du binome enduro et un portrait inédit de Gaël dès que p’tite fourche sera rentré de son testing pré Dakar




Les impayables "Starsky et Hutch"qui tous les soirs enrubalisaient une des bécanes bleues

Plus sympa et moins glaireux que l’original, et probablement plus rapide au guidon d’une WR 250 , voici éric"josé"Schiano qui nous dévoile son "vécu" des 3 jours
 :Dire qu’on a passé un bon moment, c’est un peu court…Disons que les 3 jours de Trial d’Aveyron 2008 étaient un grand millésime.

Tous les ingrédients étaient réunis :
- le terroir, l’Aveyron, excellente terre d’accueil,
- le Moto Club 12 très pro, convivial, des gens sérieux qui ne se prennent pas au sérieux,
- les 5 larrons d’AMIS pour qui c’était la dernière médicalisation de la saison (Pascal « no stress » Barraud, Gilles « iron lung » Durand, Didier « grouik » Clerc, Gaël « silver surfer » Brasseur et ma pomme) assistés toujours brillamment par Bruno et Coco des ambulances Dumand.

Une larme me vient encore à vous évoquer les gorges de la Truyère, magnifiques le lundi matin lorsque le soleil a percé la brume matinale.
Mais bon, on n’a pas fait que de la poésie…on a aussi (bien) mangé…trialisé… et médicalisé une vingtaine de concurrents et assistants.

Et puis, pour ceux qui pensent qu’on a une vie facile, on a été obligé de rire à plusieurs reprises. Et croyez-nous, ce ne fut pas simple.
Notamment lorsque Gaël « Boris Chambon » Brasseur a voulu se venger du copieux crépissage que je lui ai offert au sortir d’un gué quelques temps plus tôt.
Le con, il a tenté une figure du style dérapage contrôlé pour me faire peur. Et comme les cons ça ose tout, il a choisi de stunter sur le gravier.
Evidemment il s’est mis à 4 pattes par terre, et en se relevant, s’est aperçu qu’on était en conversation avec Molino, gentil organisateur de l’épreuve, mais qu’il faut pas trop énerver quand même.
Là on se dit qu’il va finir en aligot-saucisse dans l’assiette du géant Président du MC 12. Que nenni, le toujours impérial Gaël « Luc Alphand » Brasseur nous balance : « pourtant je contrôlais bien la glisse ! ». Eclat de rire général, bien sûr.

Voilà, une jolie conclusion d’une 15° saison d’AMIS bien remplie.
A l’an que Vèn.

P’tite Fourche


Allez je cafte : nous roulions de concert , Gaël, éric et moi le second jour,
le breton un peu décroché car en brel de trial.
éric cale ,ou fait semblant, à la sortie d’un bon gué mi liquide, j’arrive à l’entrée du gué, avise le p’tit rigolo, à l’arrêt, prêt à repartir et qui me dit avec un air de premier communiant un truc du genre :va z’y ça passe .
Une certaine "expérience " de crépissage(en tant qu’acteur passif ou actif) me pousse à emprunter la traverse en béton qui surplombe le gros ruisseau 10 mètres à dte.
Bien vu, p’tite fourche avait une idée derrière la tête, le gaëll arrive, ne se méfie pas du fourbe (son copain d’enfance quand même !)qui reste dans une position de départ de GP et éric te le pourrit total : des vrais gosses , on a bien rigolé sur ce coup là (peut être même une petite miction involontaire dans le fute pour éric ).
Notre sodomiseur de mitochondries diptéroïdes rit mais un peu jaune , ce qui , assorti à la veste "vert fluo" collector ex éric Schiano, donne une palette chromatique intéressante
La vengeance sera terrible !!

Le lendemain, éric retrouve sa brel enrubannée de partout mais ce n’est pas lui.
Il murissait un crépissage de belle facture mais les occasions sont rares d’autant qu’éric doit se méfier et roule déjà dans les chemins à un rytme pré Dakar.
En voyant P’tite fourche arrêté à coté de Molino et 2 marshalls, le peu de sang non mobilisé par son érection permanente (cf supra) ne fait qu’un demi tour et il décide , en un éclair, de faire un freinage "aspergeant "comme en ski, dans la gravette bordant la petite route sur laquelle nous déboulons.
J’étais juste dans sa roue et vu de derrière c’était quelque chose !
il a mis gros gazs sur la route, direction le groupe, bloqué l’arrière puis l’avant et s’est répandu comme une bouse glissant dans la gravette pour s’arrêter sur les pieds de Molino qui se tenait les côtes surtout quand Boris nous certifiait qu’il maitrisait la glisse !

Le soir , au fameux briefing , Molino fera une allusion aux exploits du Gaël
Allez , je sais que vous adorez quand je vous parle de vieilles motos : voici les 3 respectables qui roulaient l’épreuve : un beau 240 Fantic, une Triumph Cub et la T100 Triumph de Garcia

La saison 08 se termine sur un bon coup de brel entre potes dans cet Aveyron rural et préservé
Y’a plus qu’à laver les affaires, reconditionner nos braves pétoires , rentrer du bois pour l’hiver, farter les snows et préparer la saison d’assistance à venir

Eric "P’tite fourche "Schiano va participer au "Dakar" en Amérique du sud : nous pourrons suivre ses exploits par le biais du net , sur le site des A.M.I.S. et sur une page dédiée du VTA car il est un des premiers tétons historiques, petit mais bien dru.



Association loi 1901 AMIS : « Assistance Médicale Inter Sport » - Dr Jérôme FEUILLADE : jfeuillade.at. free.fr
Powered by Axome - création de sites Internet