AVEYRONNAISE CLASSIC 08

  • Quand : 21, 22 et 23 aout 2008
  • Organisateur : La Cloche
  • Lieu : Aveyron
AVEYRONNAISE CLASSIC 08

Nouvelle édition de l’AVEYRONNAISE CLASSIC avec à la tête de notre promotion 2008 un très grand Thierry, soucieux en permanence de la gestion de ce groupe d’amissiens.
Tous unis derrière lui dans un seul but, celui d’assurer notre mission première, la présence médicale auprès d’enduristes amateurs et confirmés.
Mais soucieux aussi que chacun d’entre nous trouve son plaisir que ce soit en moto ou en assistance.

Fédérateur, ordonné, structuré, distribuant et répartissant les tâches avec une grande équitabilité autour d’une petite bière pression, une seule cloturant la journée et débutant la soirée.

Bon parfois en difficulté, oubliant de faire son ravitaillement d’essence, oubliant sacoche, papiers mais comme dans une palanquée de plongée, chacun vieillant sur les autres et leurs petites faiblesses.

Pour cloturer cette introduction et laisser l’écriture aux joyeux lurons en deux roues, appréciez comme il déguste l’alligot.

Evelyne GONIN

 
 

En cette fin d’août A.M.I.S se retrouve une nouvelle fois sur les lieux même qui ont inspirés not’ bon Garenne, un jour de brèle auprès d’un malheureux concurrent dont la mémoire taira le nom ; pour unique raison d’un secret médical jalousement gardé au fond de nos mémoires encore intactes de tout prion ou autre saloperie pouvant nuire au bon fonctionnement de notre "disque mou".

5 binômes sont d’attaque, épaulés ( que dis-je : soutenus, encadrés, choyés, maternés, consolés, ... ) par Evelyne toujours fidèle aux postes les plus improbables, avec sa bonne humeur habituelle pour autant qu’on la fasse pas chier (subjonctif).

La Cloche nous accueille près de REQUISTA en fin de soirée, petit roupillon au gite et zoum on descend sur la grande place pour répartir les tâches enfiler nos habits de lumière (merci KENNY), enfourcher nos montures (merci YAMAHA) lubrifiées par une huile de qualité (merci IPONE) avec la démultiplication ad ’hoc (merci FRANCE EQUIPEMENT), les protections alu de qualité (merci MECA SYSTEM), chaussées de gommes coréennes apportant une adhérence inégalée (merci VEE RUBBER), le tout sous la haute protection de LA MUTUELLE DES MOTARDS.

J1 : 5 spéciales à couvrir et près de 500 pilotes à encadrer. Le temps est beau, la poussière va pas mettre longtemps à monter, les caillasses à nous secouer, les spéciales à nous user. Coté médical, une évacuation pour trauma crânien en spéciale, avec très peu de bobologie au camion (sont rudes en Aveyron !)
Le petit de PROST se fait un scaphoïde connement en début de liaison et sera out pour la fin de l’épreuve ; il prendra en main deux spéciales par jour et allègera la tache d’Evelyne.
Johny AUBERT marque sa domination ce premier jour (le break du mois d’août au WEC c’est trop long : donc Aveyronnaise), suivi du gratin français, des anonymes et de la congrégation transalpine de bonne fréquentation .
Ce soir on dormira à SAINT AFFRIQUE au milieu d’équipes de rubgy venues parfaire leur préparation d’avant saison ; individus de forts beaux gabaris qui individuellement et à distance de toute baudruche oblongue restent tout à fait fréquentables .

J2 : 220 km, 5 spéciales aujourd’hui encore.
Mais ça gronde, et ça tonne, et ça pleut ce matin (ça pleut : c’est du Bourbonnais autenthique)
Donc pas de poussière, un parcours valonné, varié, technique sans danger, ni en montée, ni en descente ; c’est pas de la balade non plus et les organismes seront émoussés en ce deuxième soir à VILLEFRANCE DE PANA.
Un nouveau traumatisme crânien évacué par sécurité ce jour, quelques ampoules, des poignets defectueux, des tendons récalcitrants, quelques plaies et bosses, c’est rassurant tout ça .
Johny AUBERT remporte cette deuxième journée et annonce la fin de YAMAHA UFO. Son écurie pour 2009 ? Quid destination para himself ? No lo sabemos ! Mais il parait qu’une marque autrichienne se sépare de pilotes débauchés par une écurie allemande dont le point commun (entre les deux écuries non sus-citées, mais sus-évoquées) serait le même nombre de consonnes établissant leur nom de
commercialisation : 3 est la solution. Comprendé ?
Bon, on va dormir dans un ancien couvent, aligo ce soir ! Après l’apéro de gars de Haute Loire (j’ai oublié les noms mais pas BERNARD mon secouriste de ces 3 jours), on dit un bonjornio à la table de l’équipe
italienne ; petite discussion avec Stéphane CLAIR sur la sécurité sur les rallyes : Shamrock en septembre ... rallye de Tunisie en mai.

J3 : On remonte sur RODEZ et LE MONASTERE, pas de pluie aujourd’hui ; on part avec Thierry RIVEMALE pour se rendre aux spéciales 2 et 3 ; petite brume du matin, pas de chagrin on se fait une jolie balade et on se quitte à la SP2.
Un drame en ce matin, donc du chagrin et c’est le petit BAS qui en sera le témoin : un malaise cardiaque fatal qui jettera au fossé un aveyronnais des âges farouches ; les pompiers, le SAMU, Denis LATUNE (briffé et détourné pour porter secours) rien ne pourra renverser le temps qui passe et qui nous broie .
220 km plus tard, le soleil nous a rejoint, la piste finit de se dérouler sous nos pneus FIM ( tiens j’en parle pas souvent de celle là ! ), Manu ALBEPART s’ en met une bonne sur la SP2 et sera évacué pour surveillance. Il va bien à ce jour et on le verra à BRIOUDE.
Dernière spéciale, dernière victoire, Johnny AUBERT est sacré roi de l’Aveyron, pays où naquit mon père dans les années trente du siècle dernier, et où mon enfance passa... Puis ce fut l’adolescence... Mais vous vous en foutez bandes d’ingras !
Voila pour ce WE de fin août, une belle épreuve, physique et agrémentée de spéciales à plaisir, sans danger pour peu que les aléas ne vous trahissent les lois de l’équilibre .

Merci pour l’accueil que nous avons reçus des moto-club impliqués, merci aux AMIS, merci aux partenaires ( c’est déjà fait plus haut ) , merci .

AB+ DOM ALBOUY

 





Association loi 1901 AMIS : « Assistance Médicale Inter Sport » 06.61.22.87.46 - Dr Jérôme FEUILLADE : scmn.maurin.at. yahoo.fr
Powered by Axome - création de sites Internet